CAMPS

Le camp de 2017 (photos plus bas)

Cette année, nous nous sonnes retrouvés en un petit groupe de 19 personnes : Michel (notre aumônier), Evelyne, Jeanne, Martine, Jocelyne, Francine, Lucienne, Yvette, Antoine, Eric, Denis, Chrystelle, Monique, Stéphane, Brigitte, Jimmy, Guillaume, Virginie, Bruno.

            A l’arrivée du lundi, cela a été les retrouvailles et la dépose des bagages. Puis le pique-nique avec les accompagnants, dans une bonne ambiance. Après le repas, chacun s’est installé, certains ont découvert les lieux, d’autres ont retrouvé leurs chambres de l’an dernier.

            L’après-midi s’est déroulée tranquillement en attendant Lucienne et Francine. Et  voilà la première péripétie du camp 2017 : Voiture de Lucienne en panne ! Heureusement qu’un ami s’est proposé de les emmener au gîte. Mais tant mieux pour nous, la voiture a vite été réparée et Lucienne a pu conduire les personnes du camp. En fin d’après-midi l’eucharistie a été célébrée par Michel.

 

            Cette année, Guillaume avait envie de s’amuser, ce qu’il a fait en attrapant Martine par derrière. Sans trop savoir comment, elle s’est retrouvée assise sur ses genoux.

La matinée du mardi était très décontractée : Mots fléchés pour l’un, chants pour d’autres. Pluches de légumes pour certains et révision du code pour Brigitte. Copie de Chants pour Bruno et Stéphane aidait Martine à tamponner des billets.

 L’après-midi, c’est sous un ciel menaçant que nous sommes allés  visiter l’église d’Hémevez.  Eglise gothique sous le patronage de Notre Dame de l’Assomption, agrémentée de nombreuses statues de saints: St Dominique, St Nicolas, Ste Catherine, La Vierge… A l’extérieur, nous trouvons une stèle à la mémoire des 7 parachutistes américains de la 82ème division aéroportée exécutés sur le territoire de la commune le 06 juin 1944.  

Le retour au gîte fut précipité, car une averse nous est tombée dessus avec l’orage, donc plusieurs allers-retours en voiture ont été nécessaires pour redescendre les courageux partis à pieds.
Arrivés au chaud certains ont fait une partie de belotte, où encore un jeu de puissance 4 où Virginie et Yvette se sont lâchées. Yvette étant novice a réussi à battre Virginie ! Sans oublier l’éternel Tour de France.
Ce mauvais temps nous a permis de nous  retrouver et de discuter. 

 

Le mercredi, nous nous sommes promenées sur l’Ile de Tatihou. Pour y arriver nous avons pris un bateau amphibie. Sur place, nous avons visité son musée maritime, les jardins.

Les plus courageux ont visité le fort, la tour Vauban construite en 1694 pour défendre la rade de Saint-Vaast.

 Le repas du soir a tourné en dérision à cause du plat de spaghettis, chacun essayait de voir lequel d’entre nous était le plus badigeonné de sauce tomate. Jusqu’à notre phénomène qui a réussi à barbouiller le P. Michel de sauce tomate. C‘était la soirée où les appareils photos ne devaient pas tombé en panne !

Le jeudi matin Evelyne a eu un drôle de réveil ! Guillaume avait décidé de la sortir du lit et ce, suite à une conversation où nous cherchions comment la réveiller ! Alors voilà, il est parti en tirant sur la couverture et drap !   

Le Père Le Blond a déjeuné avec nous et nous a retrouvés à Valognes pour nous faire la visite de son église, nous avons eu la chance d’avoir un très bon guide. L’église Saint Malo de Valognes, église avec deux styles différents, un gothique et un autre moderne. Avec sa tour de croisée et son long porche couvert dont chaque pilier est orné d’une figure biblique. Et avec à l’intérieur, un orgue dont nous avons eu droit à un petit air et l’explication de son fonctionnement.

Ce jour-là des gâteaux ont été confectionnés pour le soir, pour fêter l’anniversaire de Jocelyne. Avant, il y a eu les crêpes que chacun a préparés. Marie-Françoise et Anny nous ont rejoints pour le dîner et faire la fête.

Le vendredi matin était un peu triste, il fallait préparer les bagages, puis il y a eu le pique-nique avec les chauffeurs. Mais nous nous retrouverons l’an prochain dans ce même gîte, heureux de revenir, parce que ce camp s’est déroulé dans une bonne ambiance, avec beaucoup d’amitié et d’entraide.

 

Jocelyne, Virginie

 

 Prochain camp 2019 (voir calendrier)